Savonlinna, un rêve éveillé

 

Savonlinna (en suédois : Nyslott, en français : Château de la Savonie) est une municipalité d’environ 36 000 habitants. Elle est située en Finlande orientale, dans la régionde Savonie du Sud, au cœur du système du lac Saimaa.

thumb_DSC_0180_1024

On l’appelle aussi la région des milles lacs parce qu’elle est entourée d’eau, ce qui la rend (je trouve) plus lumineuse que les autres villes de Finlande. En effet, pour la photo, il y a une lumière plus présente. L’eau couvre un peu plus de 40 % de la superficie de la municipalité. Les îles les plus sauvages font partie du parc national de Linnansaari.thumb_DSC_0184(1)_1024

Il est possible de faire un tour en bateau pour rejoindre les petites îles au coeur du parc mais c’est à faire en été car en automne, le vent déjà glacial à pied n’est plus du tout supportable en bateau. Dommage, la prochaine fois…

La forêt est également omniprésente, ne laissant qu’une place marginale aux espaces cultivés.

C’est simple, des Finnois nous ont dit que chez eux c’est toujours tout droit et tu vois de la forêt et des lacs. Pour eux, c’est monotone mais c’est quand même bien chouette de visiter leur pays.

thumb_DSC_0152_1024

On a quand même pu apercevoir un petit écureuil, si si le truc noir sur la branche. Trop mignon, on s’est observé mutuellement avant qu’il ne grimpe tout en haut de l’arbre et qu’on le perde de vue.

Autre particularité, ils partent en vacances essentiellement chez eux. La ville compte environ 3 200 maisons de vacances réparties sur tout son territoire. Ce sont de petits chalets avec sauna bien évidemment, en bord de lacs.

La douceur de vivre quoi ! Du rêve, non ?

Publicités

Conditions afférentes au matériel photographique

Très intéressant. Avez-vous trouve la solution ?

PixMedica

Nikon D3

Boitier sensible au très hauts ISO

Lentilles : qualité et encombrement, rapidité, capacité macro Nous en publierons un banc-test issu de notre expérience.  en entrée en sortie

Filtres CPL très utiles, mais surtout filtre neutre de protection contre les projections diverses est impératif! Tout doit pouvoir être nettoyé et désinfecté correctement : nous avons expérimenté toutes sortes de protections pluie, sacs plastiques et autres. Nous en ferons un banc-test. En fait la protection est dans les deux sens – Ne pas amener de substances contaminantes en salle – Ne pas véhiculer de ces mêmes substances dans l’autre sens. Sans parler des liquides médicaux et chimiques utilisés en salle d’opération.

Nous n’utilisons pas de tripode ou autre fixation, entre autres pour des raisons d’encombrement dans des salles souvent déjà trop exiguës

View original post

Mais qu’est-ce que c’est que ce truc là ?

thumb_DSC_0036_1024

La Scandinavie, un art de vivre !

On peut trouver un partout en Finlande, des barbecues en extérieur où les gens viennent passer un agréable moment, dehors, autour d’un bon feu et d’un bon repas.

 

Petit mode d’emploi : on s’installe, le bois est à disposition le plus souvent avec du journal même, pour allumer le feu, et les supports ronds servent à poser les casseroles ou les plats. Le tout se trouve devant ou carrément dans une petite cabane qui protège du vent et un peu du froid.

 

C’est très convivial et on passe un super moment en famille et entre amis.

Et oui, ça vous en bouche un coin ;))

Le froid, même pas peur !!

Par contre la place est chère !

En balade dans le parc National de Nuuksio, près d’Helsinki, on regardait l’installation un peu perplexe quand une petite famille s’est installée et même bien installée pour nous faire comprendre que la place était prise…

Comme je l’ai déjà dit avant, j’adore les pays scandinaves ou plutôt je les admire.

Comment bien commencer l’année ?

En ce 1er Janvier 2016, nous décidâmes avec ma petite troupe de partir randonner dans notre si belle région.

thumb_DSC_0036_1024

Après quelques pérégrinations sur le net pour trouver un itinéraire, direction la Roque d’Anthéron. Petite commune sympa où nous aimons aller voir des spectacles de plein air l’été pendant le Festival International de Piano.

Nous nous sommes dis que ce serait sympa de visiter mieux le coin au lieu d’aller directement au Festival.

Il faisait un temps magnifique, une température idéale.

On en a bien profité quoi !

Je n’ai été inspiré que par la belle et colorée nature environnante. Le village est agréable mais il y avait beaucoup de circulation et ça m’a gonflé de gérer le petit et le chien dont j’avais oublié la laisse bien entendu.

Toutefois, je ne recommande pas cette rando. Il n’y a pas grand chose à voir, on longe le canal de la durance pendant une heure sans la voir (on est à côté d’un énorme talus), il y a des chevaux cependant avant le village. Le petit a beaucoup aimé les caresser. Le circuit nous fait aussi passer par le village qui est joli mais pas pittoresque.

La véritable attraction résidait dans la visite finale de l’abbaye de Silvacane  qui est une abbaye cistercienne, une des plus prospères de Provence sous l’Ancien Régime.

Malheureusement, tout est fermé le 1er Janvier !

Dommage, on reviendra quand même.

Photoservice A Fuir!!!

 

thumb_DSC_0057_1024

Comme tout le monde, j’ai des milliers de photos sur mon ordi qui le ralentissent à mort.

Pour remédier à cela, je grave mes photos chaque année sur des dvd après les avoir triées (c’est très important de faire du tri dans ses photos, jetez les flous, les ratées, celles qui ne ressemblent à rien et ne veulent rien dire).

Je fais aussi des albums photos de mes voyages et dorénavant, chaque année pour suivre l’évolution de mon fils.

En plus, ça me manque de ne pas pouvoir avoir une trace papier de nos magnifiques clichés. Ce sont nos souvenirs, on aime bien les regarder de temps en temps ou les partager avec des amis. Je préfère leur donner un album à regarder à leur convenance plutôt que de les saoûler pendant 1h avec mon diaporama (trop rapide ou trop lent, c’est jamais comme il faut).

Après une recherche sur internet, j’ai décidé de passer par Photoservice. Il y a 3 ans, ils avaient de bonnes critiques. Mais depuis 1 an, je suis déçue à chaque fois par la qualité d’impression bien que la qualité papier de l’album soit plutôt bien.

Je trouve les images moches, les couleurs de mes photos ne sont pas du tout respectées et on dirait que l’encre coule au séchage. Ca fait de gros pixels, les détails sont noyés dans l’encre.

Beurk Beurk Beurk! Quelle déception!

Personnellement, je suis très à cheval sur la qualité d’impression, les couleurs et le rendu papier. Je prends vraiment le temps quand je prends ma photo de faire mes réglages pour avoir les couleurs que je souhaite.

 

thumb_DSC_0055_1024

C’est un gros boulot que Photoservice ruine par une impression dégueulasse (y’a pas d’autre mot).

En plus, niveau SAV, je peux leur renvoyer le livre pour qu’il l’examine mais à mes frais et éventuellement, ils me le réimprimeront. Au vu de leur compétence en impression, je préfère ne pas perdre mon temps et passer à autre chose. Dommage !

J’ai donc refait une recherche sur le net et désormais je vais tester Cewe et Pixum.

Je vous donnerai des nouvelles bientôt, j’ai quelques albums en attente.

La Laponie du Sud

DSC_0200

Et nous voilà à Oulu. C’est vraiment l’hiver pour nous ici !

Mais nous étions bien couverts.

La route étant longue pour faire Helsinki – Oulu (6 heures en voiture), nous avons fait une pause à Vitasaari. Le paysage était magnifique au réveil, on s’est cru dans un rêve au milieu de cette brume.

Arrivés à Oulu, la ville est superbe. Il y a beaucoup de vélos en circulation et de pietons.

Évidemment, on retrouve un parc. Et dans ce parc, des enfants en totale liberté qui jouent et courent dans tous les sens et pas un adulte à l’horizon. Il faut dire qu’ils ont des jeux sympas là-bas.

Et soudain, quelqu’un sigle et tous les enfants se rassemblent sagement et repartent.

Incroyable, super sages et super obéissants, pas eu besoin de crier ou d’insister, tous se sont regroupés.

Ah, c’est un autre pays, et quel pays…

Helsinki me voici !

Les avions se sont succedés et le petit à très bien vécu le voyage.

Réception de la voiture et hop, en route pour l’hôtel. Petite difficulté, on ne comprend rien aux panneaux. Le finnois est vraiment à part, nous ne trouvons aucun correspondance avec l’anglais ou les langues latines que nous parlons. Heureusement, le gps de ma tablette nous sauve à peu près et on finit par trouver en demandant notre chemin.

Premier hôtel, le Radisson Blu à Espoo, trop classe. De l’extérieur, il ne paye pas de mine mais une fois dedans, attention les yeux! Piscine, sauna et décoration très moderne. Le petit dej est aussi fabuleux !

 

Le dépaysement commence, les couleurs sont chatoyantes, la température hivernale pour un automne et les lacs sont partout.

 

On est ravi, on va se régaler.

Visite du Parc National de Nuuksio. Difficile de trouver un parc dans une ville ou la fôret est omniprésente. Il se trouve à 30 km d’Helsinki, dans la région de Uusima.

thumb_DSC_0089(1)_1024

Enfin, nous y sommes !  Nous rencontrons beaucoup de promeneurs avec des enfants et leurs chiens malgré un temps maussade. Les finlandais sont très proches de la nature, on était prévenu. Le parc est immense, peuplé de bouleaux et de sapins. Nous nous rendons au view point pour admirer la vue, Époustouflant ! De belles maisons rouges peuplent les abords du lac et les arbres ont tous revêtus leur belle couleur d’automne.

Nous n’avons pas rencontré d’écureuil volant mais nous savons qu’ils sont présents en voyant les écorces rongées des arbres à plusieurs mètres du sol. Un petit écureuil nous a quand même fait une belle surprise.

thumb_DSC_0119_1024

 

 

 

 

 

 

En route pour la Laponie !